POINTE-À-PITRE


POINTE-À-PITRE
POINTE-À-PITRE

POINTE-À-PITRE

Ville et port principal de la Guadeloupe, Pointe-à-Pitre est située au fond de la baie du Petit-Cul-de-Sac-Marin, sur l’île de la Grande-Terre. Dans ses limites municipales, très réduites, elle ne comptait en 1990 que 26 000 habitants, mais dirige une agglomération de plus de 140 000 habitants qui englobe les communes voisines (Le Gosier, Les Abymes). Fondée en 1769 dans un site marécageux très ingrat, elle a cependant bénéficié d’une situation géographique remarquable au cœur de l’archipel guadeloupéen. Rivale de Basse-Terre où l’administration coloniale s’est installée, elle devient la principale place de commerce d’exportation (sucre et rhum) et d’importation. Bâtie selon un plan en grille, elle a souffert de nombreuses catastrophes: reconstruite en bois après le tremblement de terre de 1843, elle est alors devenue la proie des incendies. À partir des années 1960, la rénovation urbaine a été entreprise (rénovation du quartier de l’Assainissement, assainissement des marécages de Lauricisque, cité-jardin du Raizet, nouveau quartier de Baimbridge) suivant un plan directeur méthodique. L’agglomération s’est donné des équipements modernes (aéroport international du Raizet, nouveaux quais prolongeant le port ancien, port et zone industrielle de la pointe Jarry, centre universitaire de la pointe Fouillobe). Pointe-à-Pitre s’efforce d’ajouter à ses fonctions portuaires (trafic de 22,3 Mt en 1993) et commerciales des fonctions industrielles; elle regroupe une partie des services administratifs du département (vice-rectorat, sous-préfecture). La commune suburbaine du Gosier devient un centre touristique important.

Pointe-à-Pitre
ch.-l. d'arr. de la Guadeloupe, au sud de la Grande-Terre; 26 083 hab. (agglomération env. 100 000 hab.). Port import. Aéroport.
Centre comm. et industr.
La ville a subi plusieurs catastrophes: séismes (1843, 1897), cyclones (1928, 1989).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pointe-a-Pitre — Pointe à Pitre Pour les articles homonymes, voir Pointe et Pitre. Pointe à Pitre Vue du port maritime à Pointe à Pitre …   Wikipédia en Français

  • Pointe-à-pitre — Pour les articles homonymes, voir Pointe et Pitre. Pointe à Pitre Vue du port maritime à Pointe à Pitre …   Wikipédia en Français

  • Pointe a pitre — Pointe à Pitre Pour les articles homonymes, voir Pointe et Pitre. Pointe à Pitre Vue du port maritime à Pointe à Pitre …   Wikipédia en Français

  • Pointe à Pitre — Pour les articles homonymes, voir Pointe et Pitre. Pointe à Pitre Vue du port maritime à Pointe à Pitre …   Wikipédia en Français

  • Pointe-a-Pitre — Pointe à Pitre …   Deutsch Wikipedia

  • Pointe-à-Pitre — Pointe à Pitre …   Deutsch Wikipedia

  • Pointe-à-Pitre — Saltar a navegación, búsqueda Escudo dePointe à Pitre, extendido como símbolo no oficial de toda la isla Pointe à Pitre es una de las ciudades más importantes de la isla de Guadalupe, y su capital económica de hecho. Se encuentra situado en el… …   Wikipedia Español

  • Pointe-à-Pitre — es una de las ciudades más importantes de la isla de Guadalupe, y su capital económica de hecho. Se encuentra situado en el punto de unión de los islotes que configuran la isla: Basse Terre y Grande Terre, separados a su vez por el río Salado.… …   Enciclopedia Universal

  • Pointe à Pitre — (spr. Poängt a Pitter), Stadt auf der Kleinen Antille Guadeloupe an der Mündung des Salzflusses, in ungesunder Lage, von Sümpfen umgeben u. ohne Süßwasser; Hafen, Fort, Börse, Tribunal, Handel; 15,000 Ew. P. wurde am 9. Febr. 1843 durch ein… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Pointe-a-Pitre — (spr. pŭängt a pĭtr ), Stadt der französisch westind. Insel Guadeloupe, an der Südwestküste von Grande Terre, an der Mündung des Salzflusses (des die beiden Inseln trennenden Meeresarms), der Hauptverkehrsplatz der Insel, mit Europa in… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon